Utiliser des jeux pour éduquer les agriculteurs à la micro-assurance

Sarah Favrichon, Responsable Composante Assurance Risques Climatiques, GIZ PrAda et Jennifer Henderson, Viamo

Le changement climatique est un défi croissant à Madagascar, les petits exploitants agricoles étant particulièrement touchés par des chocs climatiques de plus en plus fréquents. Mandaté par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement et cofinancé par l’Union européenne, le GIZ met en œuvre le projet « Adaptation des chaînes de valeur agricoles au changement climatique » (PrAda) pour aider à résoudre ce problème. L’une de leurs initiatives consiste à accompagner le lancement d’un produit de micro-assurance contre le risque climatique pour ces agriculteurs en coopération avec le Partenariat mondial InsuResilience. Cependant, la plupart des petits exploitants agricoles malgaches ont une connaissance très limitée de l’assurance. C’est pourquoi Viamo et son partenaire de gamification, Peripheral Vision International (PVI), ont développé avec GIZ un jeu audio mobile interactif pour éduquer les agriculteurs sur les concepts de microassurance et de changement climatique, et pour stimuler l’adoption du produit de microassurance.

Le jeu a été officiellement lancé à l’échelle nationale par le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture à Madagascar en septembre 2018 sur notre service 3-2-1 avec Airtel Madagascar. Déjà plus de 100.000 appelants 3-2-1 ont joué jusqu’à la fin et environ 50% ont exprimé leur intérêt à être contactés dès que la nouvelle assurance sera disponible. Les appelants 3-2-1 qui ont accédé au jeu audio ont écouté deux fois plus de messages clés en moyenne, comparativement aux auditeurs qui n’ont pas encore joué au jeu. De toute évidence, les jeux sont un moyen efficace de maintenir l’intérêt des auditeurs.

Le contenu du jeu audio a été élaboré grâce à des recherches sur le terrain et à une conception centrée sur l’être humain, afin de s’assurer qu’il est réalisable, culturellement pertinent et captivant. Dans le gameplay qui en résulte, les joueurs parcourent sept saisons de culture en une série d’étapes d’écoute, puis font un choix. Chaque saison, les agriculteurs virtuels assistent à une foire agricole annuelle, où l’apprentissage et la prise de décision s’inscrivent dans un dialogue conversationnel entre pairs et amis. Les bons choix sont récompensés par un nombre croissant de Zébus, de vaches malgaches, plutôt que par des points ou de l’argent, car il s’agit d’une forme de monnaie de jeu culturellement plus pertinente.

Compte tenu de la complexité des assurances contre le risque climatique, le jeu se concentre d’abord sur le changement climatique et la manière dont les petits exploitants peuvent réagir, le concept de micro-assurance n’étant introduit que très progressivement. A la fin du jeu, les joueurs indiquent s’ils souhaitent être contactés pour souscrire à un produit de micro-assurance contre le risque climatique. Une fois le produit d’assurance développé et prêt à être lancé, nous disposerons déjà d’une liste de prospects avec des informations démographiques. Ces informations serviront ensuite à segmenter les agriculteurs et à aider la compagnie d’assurance à établir l’ordre de priorité de ses activités de sensibilisation. De cette façon, le contenu ludique sur mobile augmente non seulement l’engagement, mais contribue également à générer des leads de qualité !

Pour aller de l’avant, nous continuons à tester A/B différentes façons de développer davantage le jeu. Nous le remanierons dès que la micro-assurance sera disponible pour les agriculteurs, afin d’y incorporer des informations sur le fonctionnement du produit d’assurance en question. En raison du succès rencontré jusqu’à présent par le jeu éducatif, GIZ travaille déjà avec nous pour développer une solution similaire en Zambie. Nous attendons avec impatience de partager les taux de conversion dans les mois à venir, une fois que le produit de micro-assurance sera lancé.

Voici un aperçu des nouveaux projets que nos partenaires ont récemment lancés avec nous :

CNFA utilise les enquêtes de RVI pour mieux comprendre les défis liés aux systèmes agricoles de 400 acteurs du marché.

Opportunity International utilise la RVI Messagerie pour déterminer si les clients préfèrent utiliser la RVI plutôt que l’USSD lorsqu’ils interagissent avec des services monétaires mobiles, comme le paiement de pair à pair ou les vérifications de solde.

MEDA utilise les enquêtes de RVI pour effectuer le suivi et l’évaluation auprès de 6 000 agriculteurs et petits entrepreneurs afin d’évaluer l’évolution de leurs revenus à la suite de leur collaboration avec une entreprise agro-industrielle.

JHU CCP utilise les enquêtes de RVI pour faire des recherches sur les pratiques exemplaires en matière de participation à la RVI qui sont propres à chaque pays.

GFA Consulting Group, financé par la KfW, utilise des enquêtes RVI ciblées pour mener une étude de marché sur un nouveau produit de financement pour une institution de micro-finance.

Vous voulez explorer les options d’engagement mobile pour vos projets ? Contactez-nous et découvrez comment nous pouvons élargir votre portée et votre impact !

Le 13 février a marqué la Journée mondiale de la radio des Nations Unies, une journée pour reconnaître le pouvoir de la radio en tant qu’outil de communication adapté pour atteindre les communautés éloignées et les personnes vulnérables, tout en offrant une plate-forme pour intervenir dans le débat public, quel que soit le niveau d’éducation des personnes.

Viamo s’efforce d’améliorer la portée et l’impact de la messagerie radio par le biais du mobile. En combinant la radio avec la communication bidirectionnelle du mobile, nous pouvons faciliter des interactions significatives avec encore plus de personnes. Par exemple, pour l’un de nos partenaires, nous avons développé une solution d’interrogation vocale pour leur programme radio, permettant aux auditeurs de la radio d’émettre un bip sur une ligne directe pour demander un rappel. Les participants ont ensuite répondu à l’appel de retour et un message vocal les a incités à répondre à un sondage à questions multiples. Cela a transformé la radio en un canal qui pourrait amorcer le dialogue, non seulement en donnant une voix aux auditeurs de la radio dans la communauté, mais aussi en aidant les radiodiffuseurs à améliorer leur programmation en fonction des commentaires, des questions et des commentaires de l’auditoire.

En savoir plus sur

  1. Notre directrice pour le Rwanda, Sulakshana Gupta, a parlé au Innovating Justice Forum à La Haye du contenu de l’aide juridique que nous avons élaboré avec nos partenaires du Forum d’aide juridique du Rwanda, et qui est disponible sur notre service 8-4-5-5 au Rwanda.
  2. Notre ingénieur principal en infrastructure, Krystian Olszanski, a animé une séance de mentorat à co.labs, un incubateur technologique à Saskatoon, au Canada, pour aider les entreprises en démarrage à surmonter des défis techniques difficiles et à trouver des solutions.
  3. Viamo encadrera Beleza.pk, une startup au Pakistan qui a été sélectionnée pour le Défi innovation jeunesse du PK, afin de les aider à apprendre et à adopter les outils et les compétences nécessaires pour transformer leur idée en une solution efficace – nous avons hâte de soutenir leur réussite.

Nous recherchons des candidats exceptionnels pour les postes suivants :

Gestionnaire des partenariats stratégiques – Fondations et secteur privé
Responsable des partenariats DFID
Directeurs de pays : Mozambique et Ouganda
Chefs de projet
Gestionnaires de programme
Ingénieur principal en technologies personnalisées
Ingénieur principal Full-Stack
Ingénieur principal en infrastructure
Ingénieur expérience utilisateur

Postulez ici