Le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) estime à plus de 82 millions de personnes, aujourd’hui, dans le monde, contraintes d’abandonner brusquement leur foyer, laissant derrière elles tous leurs biens et leurs proches en raison d’un conflit ou d’une catastrophe. Les défis auxquels sont confrontés les réfugiés ne s’arrêtent pas une fois qu’ils ont atteint leur nouveau pays de résidence. En effet, les soins de santé, l’éducation et les opportunités de développement commercial ne sont pas souvent accessibles aux réfugiés à cause de procédures administratives longues et coûteuses, du manque de références professionnelles, ainsi que de documents demandés. Si l’on ajoute à cela la pandémie de COVID-19, les conditions de vie des réfugiés sont exacerbées, ce qui les expose à des risques supplémentaires et prolonge les délais dans lequels ils peuvent reconstruire leur vie.

Alors que nous célébrons la Journée mondiale des réfugiés, nous réfléchissons également à l’importance de l’inclusion et de l’accès à l’information, qui se trouvent au cœur de la mission de Viamo. C’est pourquoi la collaboration avec des partenaires pour doter les réfugiés de connaissances et d’outils par le biais de la téléphonie mobile est un choix naturel..

Au début de la pandémie de Covid-19, INKOMOKO, l’un des principaux fournisseurs de services de développement des entreprises au Rwanda et filiale de l’African Entrepreneur Collective (AEC), s’est associé à Viamo pour mettre en place une solution de formation à distance à l’aide d’un téléphone mobile. Cette solution sera ensuite déployée en direction d’entrepreneurs de quatre camps de réfugiés au Rwanda.

Avec les mesures de confinement et les restrictions de voyage au Rwanda, INKOMOKO s’est tourné vers la technologie mobile pour continuer à soutenir les propriétaires de petites entreprises et les entrepreneurs potentiels. Lequel soutien est très apprécié comme l’explique Alphosine :

Selon le HCR, le Rwanda accueille aujourd’hui au total 170 000 réfugiés.
L’équipe de Viamo a aidé INKOMOKO à convertir des supports de formation existants, tels que des manuels et même des vidéos, en leçons audio attrayantes et éducatives. Deux formations de 20 leçons audios au total ont été mises au point. Afin d’augmenter le taux de participation, de simples rappels par SMS ont été envoyés avant chaque leçon et un SMS récapitulatif a été envoyé après chaque leçon pour renforcer l’apprentissage. Pour mieux suivre l’impact de chaque leçon, les entrepreneurs ont répondu à des questionnaires. En moyenne, 94 % d’entre eux ont obtenu un score de 100 %, ce qui démontreune très bonne compréhension des sujets abordés dans les leçons, notamment la planification des activités, les opérations et la viabilité financière.

Sur la base des résultats de la phase initiale pilote, INKOMOKO a adopté la formation comme outil standard de soutien aux entrepreneurs. La troisième cohorte vient de terminer sa formation et environ 15 000 personnes ont été formées à l’aide de la solution de formation à distance de Viamo. Les témoignages des entrepreneurs Samuel et Beatha sont vraiment encourageants:

Comme résultante de la réussite rwandaise, l’AEC a choisi de déployer la formation à distance pour plus de 1 400 entrepreneurs dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya. Viamo a travaillé avec l’AEC pour concevoir et déployer un cours d’entrepreneuriat adapté aux téléphones portables, composé de huit leçons personnalisées qui ont été partagées entre avril et juin de cette année. Le contenu a été traduit et enregistré en cinq langues, ce qui a permis d’augmenter la portée et l’accessibilité aux participants de différents milieux et pays. La formation initiale au Kenya n’a impliqué que 850 entrepreneurs, mais les résultats ont été prometteurs et la deuxième phase, qui a débuté en avril 2021, a comptabilisé 1 200 personnes inscrites au programme. La parfaite adaptation des entrepreneurs du Rwanda à la solution de formation à distance nous permet de fonder de grands espoirs sur l’avenir de la formation des réfugiés au Kenya.

Nous avons également mis en place un système de notification et de rappel, en envoyant des messages SMS à tous les participants un jour avant la leçon hebdomadaire prévue, afin de les aider à se préparer. Les participants ont obtenu en moyenne un taux de réponses correctes de 82 % aux questionnaires pendant les deux mois.

Conscient du potentiel de la technologie mobile pour leurs programmes, INKOMOKO a franchi une nouvelle étape dans son parcours numérique au début de l’année 2021. Pour mieux comprendre l’impact de la formation au Rwanda, les équipes d’INKOMOKO et de Viamo ont travaillé ensemble pour concevoir des questionnaires adaptés aux mobiles. Ces enquêtes étaient des questions à choix multiples accessibles au moyen d’un code mobile court (Unstructured Supplementary Service Data – USSD) qui n’était ouvert qu’aux 8000 entrepreneurs.

Même avec 28 et 29 questions, les taux d’achèvement se situaient entre 40 et 50 % dans les deux groupes. La même approche sera utilisée vers la fin de 2021 et les données des deux séries seront analysées et comparées. En étant créatifs, INKOMOKO et Viamo ont conçu un outil de collecte de données simple à utiliser et accessible à partir de n’importe quel type de téléphone mobile. Un projet de cette taille et de cette envergure n’aurait pas été possible sans nos solutions innovantes d’engagement mobile.

À Viamo, nous nous sommes engagés à soutenir les communautés mal desservies et à travailler avec des partenaires tels qu’INKOMOKO et AEC qui sont prêts à utiliser des solutions mobiles innovantes pour réduire les lacunes en matière d’éducation. Ceci dans le but de permettre que les réfugiés dans les habitations d’accueil au Kenya, au Rwanda et ailleurs puissent commencer à reconstruire leur vie. En aidant à apporter des outils éducatifs de qualité directement aux communautés déplacées par le biais de la téléphonie mobile, Viamo participe au développement des réfugiés propriétaires des micro-entreprises dans des zones à faibles ressources. Ces entreprises quant à elles créent des opportunités d’emploi et de croissance économique.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour découvrir comment votre organisation peut utiliser la plateforme multicanale de Viamo pour mobiliser de manière efficace le personnel, les volontaires, les bénéficiaires du projet et d’autres parties prenantes clés, même en se servant des téléphones mobiles simple qu’ils possèdent déjà.